Une RAL surqualifiée ?

Ola!
C’était donc une première, qui m’aura coûté en termes de démarches administratives.
Je craignais d’avoir à gérer le nombre de participants – du moins je m’y étais préparé – mais en fait, même si il y avait deux « nouveaux venus », tous étaient là pour apporter du support.
Les gestes barrières étaient aussi rodés, lingettes désinfectantes sur les poignées, interrupteurs et rambardes, savon de Marseille liquide et eau chaude… Et gel hydroalcoolique en cas de nécessité.
En gros, on était super prêt à aider!

Sans doute le climat anxiogène/délétère a alourdi encore la paresse (Covid-19, confinement, loi « sécurité globale »… largement de quoi rester en sidération…).
On a tout de même avancé, imaginé de nombreux projets – j’en reparlerais ici – Sylvio a apporté une « nouvelle touche finale » à l’installation OEM que nous déploierons sur les #100PC, avec un thème Plymouth hyper léché, j’ai construit l’image de référence et cloné avec Clonezilla sur une autre machine, Vincent a basculé une tour de ‘gamer’, victime d’un W#####$ vérolé, vers un système tout neuf Xubuntu 20.04.1 LTS… Et les deux Fred et moi avons bien échangé!

Un bon moment de convivialité, donc, mais on va remettre cela, en supposant, qu’après le déni, la sidération, viendra le temps de l’action!
Renseigner donc le sondage, ICI! Et j’enverrais à tout demandeur une attestation officielle de déroulement de session…

A vous,
Vincent.

RAL du BSL ce vendredi 30 : confinée et annulée.

Ola!

On maintient la RAL ce vendredi, dès 17h30. Ben non… nos séniles édiles en ont décidé autrement : résumé!
Il va falloir prendre patience… Mieux, faire preuve d’imagination pour rebondir, réagir, j’attends vos propositions??
Suite au couvre-feu, la RAL du BSL sera totalement fermée/rangée dès 20h30 pour éviter de mettre en porte-à-faux un
participant vs les forces de l’ordre (on mettra des alarmes pour ceux ayant besoin de plus de temps pour rentrer à l’abri de
ces tracas).

Au niveau du programme, voila ce que j’envisage :
*
action des 100 PC;
– créer les images CloneZilla de la distro personnalisée par Sylvio (avant finalisation OEM et après, en mode livraison),
– cloner ces images sur 2 machines,
– parcourir la distro avant finalisation OEM,
– tester la distro après personnalisation.
*
action partenariat BSL ADOs (centre aéré). J’ai rencontré Jimmy, le directeur du centre, et on devrait pouvoir faire beaucoup de choses ensemble! En attendant, il faut balayer ce qui est faisable :
– vérifier/critiquer ma configuration réseau local (passages en adresses IP fixes? Serveur DNS local?),
– finaliser serveurs de jeux réseau,
– tester une connexion dans le bureau de Jimmy.

La fibre n’est pas encore arrivée… et il semble qu’elle ne le sera pas avant 1er trimestre 2021.
Il faut réfléchir à une solution pour agréger les connexions mobiles présentes (participants) en un seul accès à L’internet

Je vais candidater pour récupérer 8 machines des « 100 PC », si ok vs la distribution (décision à faire en CA), celles-ci seront à jour, sans besoin de gros volumes de téléchargement.
On peut également envisager de conserver la même distro sur les 8 machines, et de distribuer les mises à jour au travers du réseau? Solutions techniques à réfléchir, compatibilité de la (les?) machine serveur de jeux à valider.

Merci de préciser votre venue potentielle sur le sondage de participation

A vendredi, suivre,
Vincent.

Une RAL studieuse!

Ola!
Nous avons donc tenu notre RAL ce vendredi 25 septembre, malgré l’anxiété permanente liée au COVID, mais tout de même en mode RAL masquée!
Avec un peu de retard à l’allumage – quand tu n’as pas de tête, tu as des roulettes – j’ai ouvert aux participants impatients qui se tenaient devant l’entrée!
Parmi eux, Sylvio, membre du CA de Linux Azur (3 dans cette RAL, dont 2 du bureau), et deux des visiteurs du forum d’Opio, Gwendal et une autre sympathique personne dont j’ai encore oublié le prénom – c’est quoi donc déjà le prénom de Alzeimer? – J’en profite pour signaler que le sondage de participation me sert aussi à cela

Après quelques péripéties liées à mon empressement pour initier une connexion réseau, qui a permis de faire arriver la plupart des autres participants, j’ai pu exploiter les compétences de Gwendal – et évidemment Pierre-Emmanuel – pour avancer sur ma problématique de mise à jour du Firmware des 100 PC sans passer par le menu interactif au démarrage.

Gwendal a trouvé le bon GUID nécessaire pour accéder à la bonne variable ‘Setup’ – il y en a deux sur ce firmware boiteux, dont la configuration modifiable par le menu -, ce sur quoi je bloquais.
Et là du coup cela devient presque simple
Par plus grande simplification, sur une suggestion de Pierre-Emmanuel, les modifications ont été faites avec succès par GNU/Linux!
En effet, les données UEFI sont présentes en lecture et en écriture dans /sys/firmware/efi/ avec notamment le sous-dossier efivars qui contient toutes les variables UEFI.

Sur le PC avec lequel j’écris, c’est beaucoup plus propre, mais une fois qu’on sait que le GUID est ‘simplement‘ la suite de chiffres hexadécimaux accolés au nom de la variable, c’est beaucoup plus ‘simple‘!

Du coup, Gwendal s’est attelé à modifier un initrd pour rajouter la reécriture de la variable incriminée juste après avoir lancer le process qui extrait les données de l’UEFI, puis d’éteindre la machine. Simple, non?

Si j’écris simple partout, c’est que cela ne l’est pas au premier abord!

Alors, ça y est? ET BIEN NON…

Comme déjà écrit, les valeurs par défaut du Firmware de ces ACER Veriton pointent sur un protocole PXE en mode CSM, i.e. le mode de compatibilité BIOS, qui lui ne permet pas de booter sur une iso UEFI, que ce soit un Shell UEFI, ou un GNU/Linux en mode UEFI, le seul qui fait le lien avec les variables de l’UEFI.

Donc, pas de modification possible en masse par le réseau avec les valeurs par défaut de nos machines.
Il reste la possibilité de faire une clé bootable, et on y est presque, mais cela n’a vraiment d’intérêt que si on le fait AVANT d’ouvrir les boîtiers… le lendemain matin!

DONC, VIENT la séance LES TEMPS MODERNES, pour modifier à la chaîne les firmwares…
Bon en fait, il semble qu’avoir quelques clés bootable permettrait de gagner un peu de temps, et x 100, ça vaut certainement le coup, d’autant que cela peut permettre d’éviter les erreurs de saisie.
Du coup je m’y remets!

Il y a bien eu d’autres choses pendant cette RAL, évidemment! En périphérie de ma zone de concentration, j’ai entendu les problématiques d’installation d’une distro 64Bits sur un PC avec un firmware 32 Bits, celle de trouver un pilote applicable pour une ancienne imprimante Canon photo, Philippe nous a fait des démos de Minetest (hé, il y a un serveur Minetest sur les machines dédiées BSL ADOs!) et d’un jeu libre en réseau de construction de civilisation, O.A.D., et tant d’autres trucs…

Et puis quoi? Ah oui, ceux restant jusqu’au bout ont dévoré les 3 pizzas faites chez notre voisin du dessous, et ma foi, au final, ils remercient ceux ayant préféré manger ailleurs!

Et la prochaine? Et bien cela aurait pu être ce jour, enfin non, la semaine prochaine le 9, mais entre les tempêtes et les annulations courantes, ce sera certainement un peu plus tard : passez ici, je mets à jour le plus tôt possible!

A bientôt,
Vincent.

Une RAL intime et même masquée!

Ola! Donc, ce vendredi 28 août, nous avons ouvert la première RAL du BSL depuis le confinement…
Les consignes de la mairie ayant été reportées d’une semaine, nous avons procédé avec les règles de l’air du temps, un masque, un peu de gel Hygroalcoolique… en fait exactement ce qui nous a été recommandé par la mairie la semaine suivante!

Concrètement, que s’y est il passé? On a forcément échangé sur cette période bizarre autant qu’étrange, sur l’action en cours des « 100 ordis » (j’en parle plus longuement ICI), puis on s’est lancé pour identifier les ports Ethernet liés à la baie de brassage centrale, et pour imaginer comment câbler un réseau local.
L’intérêt du réseau local est double :
– être prêt à partager l’accès à L’internet sur tous les PC,
– pouvoir remettre en route le serveur Minetest, voir celui de Tuxkart… et autres applications en réseau.

Les 4 prises de la salle sont la 22 (celle au fond à droite), les 28-29-30. Les 20-21 sont celles de la salle à gauche derrière la cloison vitrée.

Après réflexion, j’ai souhaité n’utiliser qu’un seul switch (simplicité réseau et consommation électrique). Je suis donc revenu ce jour pour câbler tout cela. Malheureusement, les câbles de l’ex-réseau de Tony (merci à lui) sont tous de la même longueur, et trop courts…
Alors tant pis, j’ai utilisé 3 switch, dont un surdimensionné qu’il serait bien de remplacer à l’occasion, et connecté tous les PC.
Côté baie de brassage, j’ai lié la 22 à la 28 (pour éviter de tirer un câble au-dessus de la porte du fond), et j’ai réservé la 30 pour du réseau dès qu’il sera disponible

Et là, pour vérifier le fonctionnement, j’ai connecté les 12 PC à l’Internet tous ensemble par le biais d’un partage en USB de mon téléphone sur un des PC du réseau, ainsi qu’un bridge basique.
Pour activer ce bridge sous Ubuntu, il suffit de rajouter une connexion type ‘Ethernet’ avec dans les paramètres IPV4 l’option « partage avec d’autres ordinateurs » activée… Et c’est tout!

Dans les bonnes nouvelles, Kevin, le responsable jeunesse et associations de la mairie du Bar Sur Loup, a initié la demande de connexion à la fibre auprès de Orange! Ça serait vraiment bien que cette salle bénéficie de la fibre! Et nous, on est prêt!

A suivre…

Vincent.

Première RAL en Visioconférence.

Ola!
Après quelques échanges sur les listes de diffusion de Linux Azur et d’autres échanges plus directs par mail, ainsi que sur le sondage dédié sur le serveur de Linux Azur, a été définie la date du vendredi 17 avril de 18 à 21h00, ainsi que le ‘lieu’ de rencontre, un salon « linuxazur » hébergé sur le serveur de infomaniak en Suisse.

J’ai donc ouvert ce salon ce vendredi. La participation a été à l’image de l’engouement observable sur le sondage dédié.
L’affluence la plus forte constatée a été aux alentours des 20h, un pic avant et un autre après. Nonobstant ma localisation physique dans une zone à performance réseau variable, ma vidéo a été reçue par tous de façon fluide, l’inverse n’étant pas toujours vérifiée.
Alors, quels sujets ont ils été abordés? Évidemment, une fois les appréciations sur les performances logicielles dépassées, ce sont les contraintes liées au confinement qui ont été les plus échangées, particulièrement la posture d’un des participants sur la manipulation de l’information, sur l’importance de se détacher de sa présentation pour se concentrer sur le contenu!

Quand sera la prochaine ? A vous de voir!
Une suggestion a été de faire un atelier, ou plutôt une visioconférence avec une thématique et un présentateur. Plus qu’à trouver un volontaire, vous?

Je compte sur vous,
Vincent.